flatlay-bureau-cahier-ligne-editoriale

10 étapes simples pour définir la ligne éditoriale de ton contenu numérique 

par The Storytellers MTL

Tu as plus de temps dernièrement et tu voudrais en profiter pour enfin lancer (ou relancer) ton blogue ou les comptes médias sociaux de ton entreprise en devenir? Découvre 10 étapes simples pour définir la ligne éditoriale de ton contenu numérique et commencer ton projet du bon pied! Passe du rêve à la réalité dès maintenant!

 

À quoi ça sert de définir sa ligne éditoriale? 

Ta ligne éditoriale, c’est la base de ton contenu et le principe qui guide le développement de celui-ci. C’est ce qui te permet de savoir instantanément ce que tu devrais publier ou pas. 

Ta ligne éditoriale, c’est une fondation solide pour créer du contenu percutant qui se démarque à travers la marre de blogues et de comptes Instagram existants. 

 

Pourquoi c’est crucial?

En ayant une ligne éditoriale claire, tu rejoindras plus facilement ton public cible puisque ton contenu sera créé en fonction des besoins de ton client ou lecteur idéal. C’est ta ligne éditoriale qui te permettra de te différencier de tes compétiteurs par ta personnalité, ton ton et ton authenticité tout en te permettant aussi d’entretenir des relations à long terme avec ta communauté.

En développant ton contenu autour des thèmes de ton domaine d’expertise, ta ligne éditoriale te permettra d’améliorer ton positionnement SEO et ta portée organique sur les moteurs de recherche en choisissant des sujets et des mots-clés qui sont susceptibles de répondre aux besoins de tes clients. 

À long terme, avoir une ligne éditoriale solide te permettra aussi de bâtir ta crédibilité et ta notoriété, puis de générer plus d’engagement et de trafic sur tes publications et finalement augmenter la considération d’achat de ton produit ou de ton service le cas échéant.

 

flatlay-bureau-cahier-clavier-ligne-editoriale

Crédit photo: The Storytellers MTL

 

Crée ta ligne éditoriale en 10 étapes

1. Évalue la satisfaction quant à la qualité des contenus actuels, s’il y a lieu.

Si tu as déjà publié du contenu, dresse un bilan de tes impressions et de ton audience si tu en as déjà une. C’est le temps de faire le ménage. Détermine et analyse les contenus qui ont généré le plus d’engagement, de réactions, de commentaires, de vues, d’impressions et d’intérêt général. 

Puis, étudie les raisons qui peuvent expliquer leur popularité (thème, moment, etc.). Quels sont les commentaires généraux que tu as reçus sur tes contenus ou tes plateformes? Connais-tu bien ton client ou ton lecteur idéal? Qui est-il? Que recherche-t-il? Quelle est la mission que tu sers? Quelle est ta vision à long terme? Est-ce que tes valeurs, tes passions, tes intérêts et ton expertise se dégagent facilement de tes contenus?

 

2. Identifie et analyse ta concurrence

Qui sont tes concurrents, mais surtout quels sont leurs bons coups et leurs coups de gueule? Quelles sont les frustrations de leurs clients ou les déceptions de leurs lecteurs? Leurs meilleurs commentaires? Les avantages qu’ils offrent? Leurs inspirations? 

Pour te donner des pistes de réflexion, n’hésite pas à t’abonner à leurs infolettres et à suivre leurs comptes sur les médias sociaux. Cela te permettra aussi de vérifier que tes contenus restent uniques et différents de tes compétiteurs. 

 

3. Détermine tes objectifs reliés au contenu 

Que souhaites-tu accomplir à travers ton contenu? À quel besoin vient-il répondre? Quel but sert-il? Quelle est sa valeur ajoutée? Cherches-tu à faire des ventes, à faire connaître tes produits, à augmenter ta notoriété, à générer de l’engagement, à mieux connaître ta clientèle ou ton lectorat, à l’inspirer, à l’éduquer sur ton domaine? Toutes ces questions te permettront de clarifier les intentions et les objectifs de ta ligne éditoriale.

 

4. Détermine ton format éditorial 

Sur quelle plateforme pourras-tu rejoindre ta clientèle ou ton lectorat idéal et pourquoi? Est-ce par des articles de blogue réguliers, une infolettre hebdomadaire ou mensuelle, des publications captivantes sur Instagram, un compte Pinterest inspirant, des vidéos sur YouTube? Comptes-tu créer des contenus longs ou des textes concis? Cette section est intimement liée à la fréquence de ton contenu et à ta capacité de production dont on parlera un peu plus bas.

 

5. Établis le ton de ton contenu 

Choisir son ton, c’est aussi définir le type de relation qu’on veut établir avec son audience, lectorat, public cible ou sa communauté. Écriras-tu au «tu» ou au «nous»? Professionnel, expert, amical, drôle ou sérieux, les possibilités sont infinies. Toutefois, une chose est certaine, ton ton doit refléter ta personnalité ou celle de ton entreprise pour pouvoir se démarquer et attirer tes lecteurs et tes abonnés. Encore une fois, en définissant qui est ton client idéal, cela te donnera une meilleure idée de la façon la plus appropriée de t’adresser à celui-ci. 

 

redaction-laptop-table-ligne-editoriale

Crédit photo: The Storytellers MTL

 

6. Crée un guide stylistique pour la rédaction

Valide s’il y a des mots, des expressions ou des sujets à proscrire ou à éviter sur tes différentes plateformes. Pour ton blogue, quand utiliseras-tu l’italique, le gras ou le soulignement? Utiliseras-tu des termes anglais? Comment tes titres et sous-titres seront présentés? Quel type d’image s’harmonise avec ta ligne éditoriale? Quelle est la taille optimale recherchée, les couleurs, les thèmes et la ligne graphique?

 

7. Définis les sources possibles de contenu

Auras-tu besoin d’intervenants externes ou de collaborateurs internes pour créer ton contenu? Feras-tu des entrevues sur ton blogue? Publieras-tu du UGC (user generated content) sur tes médias sociaux? Commenceras-tu par être l’unique créateur de ton contenu? Dans tous les cas, il est important d’identifier les acteurs majeurs de ton industrie et les sources d’informations fiables concernant ton domaine pour rester au-devant des tendances et des besoins de ton public cible, lectorat et communauté. 

 

8. Identifie les opportunités temporelles sur lesquelles capitaliser 

Créer un calendrier éditorial est la meilleure façon de ne pas manquer d’opportunités, pour balancer ton contenu entre tes différents piliers de communication, stimuler ton esprit créatif et capitaliser sur les moments importants.

Quelle est la plus grosse saison de ton industrie? Est-ce que certaines journées mondiales peuvent toucher ton domaine de prédilection ou ton entreprise? Est-ce que certaines fêtes occasionnent des périodes d’achalandage? 

Au contraire, quelles sont les périodes plus calmes et comment peux-tu en profiter pour créer du contenu créatif? Idéalement, il est judicieux de prévoir des contenus intemporels qui pourront être publiés dans les périodes plus tranquilles et que tu pourras continuer d’optimiser chaque année pour un nouveau repartage. 

 

9. Détermine la fréquence de publication pour orienter ton calendrier éditorial

Qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle, ta fréquence et surtout ta constance te permettent de créer un rendez-vous régulier avec tes lecteurs et tes abonnés. Cela te permet aussi d’assurer un trafic intéressant sur ton site Web, ton blogue ou tes médias sociaux puisque tes abonnés seront plus conscientisés aux moments où tu publies du contenu et prêts à interagir. 

Pour déterminer la bonne fréquence, tu dois te demander quelle est ta capacité réelle de production afin de respecter la constance que choisiras. Tu dois aussi te demander à quels moments tes abonnés, tes lecteurs et tes clients sont réceptifs et actifs et à quelle fréquence ils auront besoin de ton contenu ou de ton expertise. 

Il n’y a pas de règle magique, c’est différent pour chacun et ce qui fonctionne pour un, ne fonctionne pas nécessairement pour un autre. Continue toujours d’analyser tes statistiques, il est possible que tu doives réajuster ta fréquence en conséquence en cours de route.

10. Définis s’il y a une déclinaison de contenu sur d’autres plateformes

Tout comme le développement des mécanismes de réutilisation du contenu dont on a discuté brièvement plus haut, il est important de penser à la façon dont ton contenu principal pourra être décliné sur tes autres plateformes et si c’est possible selon le contexte et la nature du contenu. Ton article de blogue peut peut-être se diviser en plusieurs publications plus courtes sur Instagram ou se retrouver en teaser dans ton infolettre? Pourquoi ne pas créer un Pin avec une image inspirante sur Pinterest pour rediriger tes abonnés vers ton blogue? 

Voilà, tu es prêt à définir ta ligne éditoriale dès maintenant! On espère que ces 10 trucs te permettront de développer ton contenu numérique plus facilement! On te prépare un prochain article avec les meilleures et les pires pratiques éditoriales pour t’aider à passer à l’étape suivante dans les prochains jours.

Bonnes créations!

 

Vous aimerez aussi