dune-bouctouche

11 trucs pour que ton prochain voyage soit plus écologique

par The Storytellers MTL

Alors que les changements climatiques font partis de notre quotidien, notre génération est plus consciente que jamais de l’importance de prendre soin de la planète. Alimentation végétale, consommation minimaliste, mode de vie écologique et zéro déchet font désormais partie de nos sujets de discussion récurrents et de nos habitudes. Toutefois, nous sommes aussi la génération des wanderlusts. Notre soif de vivre et de voyager nous caractérise, mais entre parfois en conflit avec nos aspirations environnementales.

Voici donc 11 trucs pour que ton prochain périple soit le plus écologique possible, avant, pendant et même après ton retour! Voyager de façon responsable, ce n’est pas si compliqué promis!

 

Avant le départ

Voyager intelligemment, ça commence d’abord à la maison. Voici 3 trucs faciles pour faire ta part pour la planète avant de partir.

 

Crédit: STIL/Unsplash

 

1. Voyage léger

Amène le strict nécessaire, plus les valises sont lourdes, plus l’avion consomme de l’essence. Choisis des vêtements confortables qui se prêtent aux conditions du pays que tu visites et qui peuvent s’agencer facilement entre eux. Tu peux aussi utiliser des cubes de transport pour maximiser l’espace dans ta valise si tu as besoin de plus de morceaux pour affronter différents climats lors de ton périple.

 

2. Opte pour des objets durables

Amène une bouteille d’eau réutilisable au lieu d’acheter celles en plastique à l’aéroport. Ça semble simple et évident, mais pourtant en partant à la course ça s’oublie rapidement. Tu peux aussi t’apporter des sacs réutilisables que tu pourras utiliser durant tes excursions et lorsque tu feras l’épicerie sur place.

 

3. Mets la maison sur pause

Réduis le chauffage dans la maison avant de partir et débranche les appareils électroniques qui ne seront pas utilisés durant ton absence pour éviter des dépenses énergétiques inutiles.

 

Pendant le voyage

4. Varie les moyens de transport et voyage localement

Voyager ne veut pas nécessairement dire prendre l’avion. Si tu as l’intention de faire un périple vers une destination locale, tu peux opter pour le train ou l’autobus qui sont des moyens de transport plus écoénergétiques que l’avion ou la voiture pour des courtes distances. En plus de ne pas avoir à te soucier de conduire durant la route, le train te permettra d’admirer les paysages et même de pouvoir travailler pendant le trajet si tu as des urgences.

Voici d’ailleurs une courte liste de destinations locales intéressantes pour ton périple estival responsable:

 

bruce-peninsula

Crédit: The Storytellers MTL

 

5. Choisis des vols directs

Si tu dois prendre l’avion, essaye de choisir les vols les plus directs possible vers ta destination pour sauver du temps, mais aussi pour réduire ton impact en consommant moins d’essence. Il est certain que pour plusieurs pays, c’est assez difficile de trouver des vols directs, surtout à partir de Montréal. Toutefois, quand tu peux le faire, n’hésite pas.

 

6. Réduis ton empreinte écologique et économise les ressources

Si ton hébergement se situe dans un hôtel, pense à y vivre comme si tu étais à la maison. Cela signifie donc de réutiliser tes serviettes de bain ainsi que de fermer les lumières, l’air climatisé et le chauffage lorsque tu quittes pour la journée. Nous avons eu un excellent exemple de cette pratique lors de notre séjour au Fairmont Château Frontenac qui invite ses clients séjournant 2 jours ou plus à décliner les visites quotidiennes de l’entretien ménager. En retour, un arbre par nuitée est planté au nom du client au cœur de la Forêt Montmorency!

 

chateau-frontenac-quebec

Crédit photo: The Storytellers MTL

 

7. Choisis un emplacement écoénergétique

Lors de ta recherche d’hébergement, regarde les informations offertes par ceux-ci. Par exemple, si l’hôtel répond à des normes écoénergétiques internationales comme LEED ou s’il utilise des panneaux électriques ou solaires pour alimenter leurs installations. AirBnb offre plusieurs alternatives dans ce type d’hébergement comme l’habitation écologique que nous avons trouvé pour notre voyage de noces à Tulum. On t’en parle d’ailleurs plus en détails dans notre article sur nos hébergements favoris au Mexique.

Que ce soit au Québec ou à l’étranger, ce type d’habitation est de plus en plus répandu et permet d’apporter une autre dimension à ton expérience de voyage. Au Québec, tu peux, entre autres, en faire l’expérience lors en séjournant au Vertendre, un hébergement écologique majoritairement alimenté à l’énergie solaire.

 

8. Consomme le plus localement possible

Tu peux également avoir un impact positif sur l’environnement en consommant le plus possible de produits locaux lors de ton séjour. Fais ton épicerie dans les marchés traditionnels pour encourager les marchands locaux tout en mangeant des aliments frais qui n’ont pas traversé des centaines de kilomètres à l’arrière d’un camion.

Essaye aussi de manger végé ou vegan le plus possible si tu veux être encore plus écologique. T’as envie d’une bonne bière? Opte pour la saveur locale plutôt qu’une bière importée.

 

fruit-market-phuket

Crédit: The Storytellers MTL

 

9. Explore tes options

Pour tes transports sur place, opte pour la marche, le vélo ou le transport en commun en priorité quand c’est possible de le faire. Si tu dois absolument louer une voiture, fais des recherches pour vérifier si c’est possible d’utiliser une auto hybride ou compacte au lieu des gros VUS polluants. Certaines destinations conseillent la location de ce type de véhicules si tu veux éviter de rester pris au milieu de nulle part comme en Islande ou au Costa Rica, où un véhicule tout-terrain est souvent essentiel. Toutefois, il est toujours bon de se renseigner au cas où d’autres options plus écologiques seraient disponibles.

 

10. Mettre la main à la pâte

Si tu as peu de vacances annuelles, ce n’est probablement pas la première chose qui te vient à l’esprit quand tu voyages, mais ce pourrait être la meilleure façon d’optimiser ton expérience et sortir de ta zone de confort tout en donnant du love à la planète que tu aimes tant explorer. Que ce soit de nettoyer les fonds marins ou de t’occuper des animaux dans un refuge, un petit geste peut faire une grande différence pour la plupart des organismes et des communautés.

 

11.  Achat de crédits-carbone

Pour compenser pour les émissions de CO2 qu’engendrent tes vols d’avion, tu peux également opter pour l’achat de crédits-carbone. Plusieurs entreprises comme Arbre-Évolution offre un service de plantation d’arbres liés à l’achat de crédits-carbone pour réduire ton empreinte écologique. D’autres organismes permettent aussi d’investir dans des programmes dédiées aux énergies renouvelables et ou à la réduction des gaz à effet de serre. Toutefois, il est toujours important de bien faire ses recherches pour s’assurer de la légitimité et des engagements du projet choisi.

Ça y’est! T’es prêt à partir découvrir le monde de façon plus écologique maintenant!

On te souhaite de belles escapades et de merveilleux prochains voyages!

 

** Tu as aimé cet article et tu aimerais recevoir plus de contenu qui fait voyager ou de suggestions de destinations locales? Inscris-toi à notre infolettre dès maintenant pour rester à l’affût des tendances et de nos recommandations coups de coeur!

Vous aimerez aussi