Londres-London-Westminster-Palace

Folies, lumières et magie à Londres

par The Storytellers MTL
0 commentaire

Entre la découverte des trésors bien conservés de Westminster Abbey, les murs troublants de la Tour de Londres, notre incursion dans les années 40, notre admission à Poudlard et nos longues promenades entre le Hyde Park et le St-James Park, nos cerveaux ont arrêté de tourner. On était tellement bien. Était-ce parce que nous étions sortis de notre quotidien ou simplement parce que la frénésie londonienne et la confiance désarmante de ces citoyens nous inspiraient ?

Là-bas aussi, c’est métro, boulot, dodo. Malgré tout, il y a un je-ne-sais-quoi chez les Londoniens qui transpirent le bonheur à plus grande échelle. Les gens sourient plus, ils courent moins vite en sortant du métro, ils regardent plus souvent ce qui se passe autour d’eux que l’écran de leur téléphone. La vie semble toujours un peu plus paisible chez le voisin, mais les Anglais semblent tout de même avoir appris à mieux prendre leur temps que les Nord-Américains. Cette vague de bien-être contagieuse, nous l’avions déjà ressentie en Grèce. Oui oui, malgré la crise économique. Ce pays où le soleil est bien plus qu’un visiteur occasionnel. Pourtant, nous l’avons aussi ressenti dans la ville qu’on dit la plus pluvieuse du monde. C’est peut-être un hasard, mais nous n’avons pas reçu une goutte de pluie durant tout notre séjour. C’est probablement juste une heureuse coïncidence, comme les feux d’artifice durant notre ascension du London Eye.

Pendant ce court répit, nous n’avons pas eu besoin de penser à nous mettre en mode pause. Nous étions des inconnus dans la ville la plus vibrante du monde. Nous nous sommes totalement laissés emporter par Londres et son unicité. Ce feeling que tu es au bon endroit, au bon moment avec la bonne personne. Cette intuition que cette ville peut t’en apprendre beaucoup en peu de temps. Cette certitude que tu y es à ta place, tout simplement.

Le temps passe tellement vite quand chaque coin de rue nous émerveille et nous prend par surprise. Quand on arrête d’être sur le pilote automatique. Quand ce qui fait du sens, c’est vivre pour ces moments où tu manges le meilleur pad thaï de ta vie dans un p’tit pub anglais ben chill avec la personne que tu aimes. Quand tu vagabondes dans un parc sans temps limite, que tu respires l’air frais à coups de grandes bouffées, que tu te perds dans les p’tites rues et que ça devient ton moment préféré du voyage. Quand tu vois des feux d’artifice partout sans qu’il y en ait vraiment.

Nous venions tout juste de nous fiancer et Londres nous a complètement ensorcelés.

Merci Londres. Pour ta folie, ta lumière et ta magie.

 

Pour obtenir GRATUITEMENT ton exemplaire de notre dernier guide de voyage sur Londres, clique ICI !

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.