Kirkjufell Été Islande

Impressionnante Islande, entrevue avec Lauréan Tardif

par The Storytellers MTL

Vidéaste autodidacte et bachelier en gestion du sport, Lauréan Tardif a lancé sa boîte de production numérique en 2019.  Passionné de plein air, de culture, de voyage et de son travail, il nous fait rêver avec ses photos et ses vidéos époustouflantes aux 4 coins de la planète! On s’entretient donc avec lui pour découvrir une de ses destinations coups de cœur, l’impressionnante Islande!

 

Kirkjufell Été Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Quel type de voyageur es-tu? 

Lorsque je suis en voyage dans le cadre du travail, je planifie la majorité des choses, des endroits à shooter, à l’itinéraire jusqu’aux gens à rencontrer. Ça va souvent très vite et les pauses sont rares. C’est ce que j’appelle être sur la go dans l’optique de maximiser les endroits vus et capturés.

Par contre, lorsque je voyage pour mon plaisir personnel, j’aime me laisser imprégner de la culture, goûter la nourriture du pays et écouter les histoires des locaux. C’est important pour moi de revenir avec la tête remplie de souvenirs et le cœur d’histoires à partager.

Même si j’ai toujours besoin d’un sac avec mon équipement de production (vidéo, photos, objectifs, etc.), j’aime voyager léger et en style sac à dos.

 

Black church Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Un fait inusité que la plupart des gens ne connaissent pas à propos de ton parcours de voyageur?

En voyage, je ne dors pratiquement jamais. Ceux qui ont voyagé avec moi le savent, mais tout est une question de maximiser mon temps à l’étranger pour moi.

Je préfère être fatigué (même si je suis habitué à ne dormir que quelques heures par nuit), voir le maximum d’endroits et créer le plus de contenu qu’être bien reposé et avoir manqué des endroits phénoménaux. Lorsque je suis à l’étranger, je garde en tête qu’il y a la possibilité que je ne retourne jamais à cet endroit, alors je me dis que je dormirai une fois revenu au Québec haha!

 

Quel est ton endroit secret préféré en Islande?

C’est très difficile de répondre à cette question. C’est tellement un pays unique que j’y suis allé deux fois. Chaque fois, c’était différent et tout autant magnifique!

J’ai adoré mon exploration des grottes de glace (à même le glacier) et je peux facilement dire que Skógafoss est la chute qui m’a particulièrement touchée. Kirkjufell reste aussi un endroit que j’ai adoré de par sa montagne unique! Pour une raison que j’ignore, j’ai également vraiment aimé le planewreck près de Vik.

 

Ice Cave Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

À quoi ressemble une journée typique en Islande?

En y allant en mode van life pour créer du contenu pour différentes compagnies locales, une journée typique va comme suit:

  • On se réveille très tôt pour capturer le lever de soleil quelque part (c’est important de passer la nuit à un endroit stratégique pour sauver la route au réveil).
  • On déjeune, principalement des plats rapides et peu coûteux puisque l’Islande est assez dispendieuse.
  • On part sur la route et on visite plusieurs endroits préalablement repérés. On essaie de battre les touristes, c’est-à-dire d’être aux beaux endroits à des moments où les touristes ne seraient pas prêts à être. À chaque endroit, on ne se fixe pas de temps déterminé par endroit. On y va selon le feeling. On se demande si tout le monde a le contenu souhaité et si oui, on poursuit notre route. On s’échange le volant pour pouvoir éditer en même temps à l’arrière de la van.
  • Une fois que les endroits de la journée ont été vus et capturés, on se dirige vers l’endroit où on observera le coucher du soleil. De là est pris le souper (encore une fois, c’est de la nourriture séchée apportée du Canada ou des mets peu coûteux et rapides à préparer.
  • Finalement, on continue sur la route pour trouver un endroit stratégique où passer les quelques heures qui nous serviront de nuit. Vous comprendrez qu’on ne dormait pas beaucoup haha! 

 

Fjords ouest chilling Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Quelle est ta ville préférée en Islande?

J’ai passé très peu de temps dans les villes. Outre Reykjavik, j’appellerais les autres lieux d’habitation des villages. Il faut garder en tête que Reykjavik regroupe environ 35% de la population totale de l’Islande. En étant constamment sur la route, on ne faisait des arrêts dans les villages que lorsqu’il était temps de faire des provisions de nourriture puisque ce pays est davantage un endroit reconnu pour sa beauté naturelle que pour ses villes selon moi.

 

Qu’as-tu préféré photographier dans cette ville et pourquoi?

Ce que j’ai aimé de Reykjavik malgré le fait que j’y ai passé très peu de temps, c’est son aspect culturel. L’énorme église à l’architecture unique dans cette ville est très impressionnante. Il y a également plusieurs éléments culturels qui rappellent l’ère viking dans cette ville.

 

Quel est le plat originaire de l’Islande que tu préfères?

Je risque d’en décevoir plusieurs, mais outre la pizza et la bière, j’ai très peu essayé la nourriture locale, principalement en raison des prix exorbitants et du fait que nous étions constamment sur la route. Par contre, ceux qui étaient avec moi lors de ma première visite en Islande pourront confirmer qu’une des spécialités locales, les hot-dogs à l’agneau (pylsur) étaient excellents.

 

Vue de la route enneigée en drone Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Comment décrirais-tu l’Islande en un mot? 

Ahurissante. Mindblowing. Tu regardes à gauche et à droite et la mâchoire te tombe. Les paysages sont différents de kilomètre en kilomètre.

 

Quel est ton moment préféré pour être en Islande et pourquoi?

Alors, j’y suis allé à la fin mai 2019 pour une durée de 10 jours. À ce moment de l’année, il n’y a pratiquement pas de nuit. Le soleil se «couchait» vers 23h30 pour se relever vers 3h sans jamais être dans l’obscurité totale. J’ai adoré le fait que le golden hour puisse durer près de 3h! C’est parfait pour les photos (sauf pour les photographes de nuit haha). Tout est vert, tout est en santé, le ciel est bleu et la température est très bien! Ça peut être un peu frisquet selon la région et il se peut que vous rencontriez des tempêtes de neige (ça nous est arrivé dans les fjords de l’ouest, pas prêt pentoute avec nos vêtements d’été).

Puis, j’y suis allé en mars 2020 avec le but principal de voir des aurores boréales. Les journées sont d’une durée normale, mais le pays est encore plus magnifique avec son manteau blanc selon moi. Le contraste entre le sable noir et la neige est surréel. D’un côté photographique, j’ai préféré l’Islande en hiver avec la possibilité d’explorer les grottes de glace, les aurores boréales et ce contraste unique.

 

Parle-nous d’un lieu surestimé en Islande.

Certains pourraient dire le planewreck près de Vik, mais de mon côté, j’ai adoré. Le fait de devoir marcher une bonne distance pour l’atteindre, de pouvoir entrer dedans et voir la façon dont le temps traite cet avion m’a impressionné. Il n’y a aucun endroit que j’ai visité, que ce soit lors de ma première ou deuxième visite, qui m’a déçu. Tout est complètement unique et impressionnant.

J’ai moins aimé ma première visite du lagoon, mais c’était simplement parce que j’y suis allé à l’heure des touristes et que c’était abondamment bondé. Lorsque j’y suis retourné en hiver, j’ai adoré. Voir les morceaux du glacier se déplacer tranquillement, entendre le bruit de ces mêmes morceaux se frotter les uns sur les autres, c’est assez unique comme endroit.

 

épave d'un avion écrasé en Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Parle-nous d’un lieu sous-estimé en Islande.

Les fjords de l’Ouest! J’entends très peu de gens y aller (les gens se concentrent principalement sur ce qu’on surnomme le Golden Circle, là où il y a les principales attractions de l’Islande), mais c’est honnêtement une carte postale en soi. Les décors sont à couper le souffle.

 

Qu’est-ce qui t’émerveille le plus en Islande?

Le fait que ce soit SI beau! J’y allais sans vraiment d’attente lors de ma première visite et j’ai été complètement abasourdi par ces paysages. Ses chutes, ses volcans, ses glaciers, tout est différent et c’est ce qui rend ce pays si beau.

 

Chutes Skogafoss Islande

Crédit photo: Lauréan Tardif

 

Quelle est la prochaine destination que tu voudrais explorer post-COVID et pourquoi?

J’ai vu mes plans de revoir mes amis européens rencontrés lors de ma session en Australie (dans le cadre du MBA) être annulés en raison de la COVID, alors je dirais que mon plan personnel serait d’aller en Europe pour les voir!

L’Égypte reste le pays #1 sur ma liste, mais ça je me le réserve lorsque j’aurai 100% terminé l’université!

 

Où peut-on suivre tes prochaines aventures?

Principalement sur mon compte Instagram, laurean.tardif, et Facebook, Laurean Tardif Production. C’est un mixte de culturel et d’histoires inspirantes, mais je me fais comme mandat personnel de partager les beautés de ce monde!

La possibilité d’aller filmer à l’étranger reste dans les plans avec un client, mais ça reste à confirmer avec la situation actuelle.

 

** Tu as aimé cette entrevue et tu aimerais recevoir plus de contenu qui fait voyager? Inscris-toi à notre infolettre mensuelle dès maintenant et reçois notre guide gratuit rassemblant 100 façons de voyager à la maison!

Vous aimerez aussi

Obtiens notre guide gratuit!

Inscris-toi à notre infolettre pour le recevoir dès maintenant!