Slovenie-lac-kayak

Sublime Slovénie, entrevue avec Evelyne Caillé-Guibert

par The Storytellers MTL
0 commentaire

Voyageuse aguerrie, foodie assumée et magicienne des images, Evelyne Caillé-Guibert a voyagé dans plus de 16 pays autour du monde! On suit ses aventures depuis très longtemps et on est toujours impressionnés par sa générosité à nous partager ses meilleures adresses. L’été dernier, Evelyne et son amoureux se sont envolés vers la Slovénie et elle nous fait maintenant découvrir ce sublime pays à travers ses yeux dans cette entrevue.

 

Piran_Slovénie

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

Quel type de voyageuse es-tu?

 À mi-chemin entre la ville et la nature, j’aime autant faire une randonnée en forêt vers un beau point de vue que dénicher la meilleure gelato de la place. J’aime les classiques, mais j’apprécie aussi prendre le temps de les savourer pleinement plutôt qu’uniquement les cocher sur une liste. Avec le temps, j’apprends à sortir de ma zone de confort et explorer des zones plus inusitées. En bref, je suis une voyageuse assez banale qui aime tout simplement vivre des expériences hors du commun!

 

Nomme un fait inusité que la plupart des gens ne connaissent pas à propos de ton parcours de voyageuse.

Je pense tout le temps à manger. Tout. Le. Temps. C’est une vraie obsession. Il y a 10 ans je n’étais pas du tout en forme et je traînais mon pitoyable cardio au pied des montagnes, sans être capable d’en gravir plus de 50 mètres sans m’essouffler. Dans les dernières années, je me suis beaucoup entraînée pour être capable d’avoir accès aux plus beaux sommets, mais aussi pour combler sans restriction la fille beaucoup trop gourmande que je suis. Je passe donc toujours beaucoup de temps avant mes voyages à chercher les meilleurs restaurants où savourer la plus délicieuse gastronomie!

 

nourriture-slovenie

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

Quel a été ton endroit secret préféré en Slovénie?

Les grottes de Škocjan. Puisqu’il s’agit d’une attraction touristique je n’irais pas jusqu’à dire qu’il s’agit d’un endroit secret, néanmoins elles sont moins connues et visitées que les célèbres grottes de Postojna. Allez-y de préférence en fin de journée, vous aurez tout simplement le souffle coupé en entrant dans la salle principale. Tu as l’impression d’être dans le Seigneur des anneaux et tu as envie de crier «Vous ne passerez paaaas!». C’est grandiose et c’est une expérience saisissante à vivre. Sinon, comme ce n’est pas encore un pays si achalandé par le tourisme, chaque endroit en est un assez méconnu et donc relativement secret (pour l’instant)!

 

Quel est le plat originaire de la Slovénie que tu préfères et quel est le meilleur endroit où on peut le déguster?

Mon sujet de prédilection! La cuisine slovène est très variée d’une région à une autre, car elle est un croisement de plusieurs cultures. Bien que plusieurs plats soient copieux et incorporent beaucoup de viande allant de la saucisse de Carniole au prosciutto du Karst, les produits frais et les légumes ont aussi une place d’honneur.

Aussi peu de gens le savent, mais il y a de nombreux vignobles en Slovénie et l’apiculture (j’adore le miel!) y est très répandue. Pour toutes ces raisons, le meilleur endroit où déguster cette gastronomie est sans aucun doute dans un des nombreux et charmants gîtes à la ferme du pays qui utilisent leurs produits pour préparer des repas simples et délicieux. Du côté plus moderne, la scène culinaire a aussi de nombreux restaurants de haute gastronomie qu’il vous faut absolument visiter. J’ai mangé tant de plats merveilleux en Slovénie, qu’il me serait difficile de tous les nommer ici… si vous voulez des adresses précises, contactez-moi!

 

Décris-nous une journée typique en Slovénie.

Les journées débutaient souvent tôt afin d’être les premiers arrivés pour visiter les magnifiques gorges du pays. Celles de Vintgar, mais aussi celles de Tolmin, sont aussi splendides qu’elles peuvent être populaires. En arrivant un peu avant l’ouverture, on s’assure d’apprécier les lieux le plus paisiblement possible. L’après-midi, quant à lui, était consacré à une randonnée en forêt pour aller admirer des chutes. Si j’en avais eu le temps, j’aurais adoré faire une activité nautique comme du rafting ou du kayak dans la rivière Soča. Les soirées étaient destinées à souper tranquillement en regardant les couchers de soleil en campagne, en ville ou au bord de la mer.

 

tolmin-slovenie

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

Quelle est ta ville slovène préférée et pourquoi?

Comme c’est un pays constitué de plusieurs petites villes et villages, je vais me concentrer sur la capitale, Ljubljana, qui a été un énorme coup de foudre pour moi. Je savais que cela serait une ville charmante, mais jamais à ce point. Le cœur historique est fascinant à découvrir et le fait que ce soit petit en accentue cette impression de visiter un endroit unique. Il regorge de jolis édifices, d’une histoire intéressante, d’une rivière qui le traverse, de petites boutiques magnifiques remplies de créations de jeunes designers locaux, et surtout les nombreux restaurants que j’ai dénichés ont tous été plus extraordinaires les uns que les autres! C’est définitivement une ville où l’on se sent bien et où l’atmosphère donne envie d’y vivre.

 

Qu’as-tu préféré photographier lorsque tu étais dans cette ville ou ce quartier et pourquoi?

Le célèbre triple-pont. Après la Première Guerre mondiale, le vieux pont en bois qui enjambait la rivière au cœur de Ljubljana a été remplacé afin de mieux résister au poids du trafic de la ville. Le nouveau pont qui a été conçu par l’architecte Jože Plečnik a été divisé en trois afin d’accommoder les voitures et les piétons. C’est une des figures emblématiques du centre historique et il est magnifique à photographier, surtout lorsque le soleil se couche sur la jolie église franciscaine toute rose qui se situe de l’autre côté. Aussi, la colline surmontée du château est impressionnante à voir et à capturer avec sa caméra depuis le café situé au sommet du Nebotičnik Skyscraper, le plus ancien gratte-ciel de la ville.

 

Ljubljana-Slovenie

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

Comment décrirais-tu la Slovénie en un mot? 

Vert. Le paysage, les habitants, les habitudes de consommation, la philosophie… tout m’est apparu vert et axé sur la nature.

 

Quel est ton moment préféré pour être en Slovénie? Pourquoi?

Pour l’avoir visité en juin, je dois dire que c’était un mois splendide où y être afin de profiter du soleil et de l’eau qui coule abondamment dans les rivières et les chutes. Aussi, cela permet d’éviter légèrement la foule de l’été. C’est néanmoins un pays qui peut être très pluvieux, il ne faut donc pas s’attendre qu’à des journées parfaites. Ce n’est pas pour rien que le paysage y est si verdoyant!

 

Parle-nous d’un lieu surestimé de la Slovénie.

Bien que ça soit néanmoins un joli endroit, Bled est assurément beaucoup moins romantique qu’il n’y paraît. On voit si souvent cette image slovène iconique de sa petite île surmontée d’un clocher au cœur d’un grand lac, qu’on en oublie qu’il faut des infrastructures pour accueillir tous les touristes qui souhaitent visiter ce très populaire endroit. Donc oui il y a l’île, mais de l’autre côté du lac il y a aussi un mini centre-ville tape-à-l’œil et peu charmant. Bref, c’est moins bucolique et en pleine nature qu’il n’y paraît, sauf si on prend le temps de monter aux différents points de vue dans la montagne qui nous font sentir dans un endroit plus sauvage et inhabité.

 

Bled-Slovenie

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

Qu’est-ce qui t’émerveille le plus de la Slovénie?

La vie semble y être si paisible. C’est un endroit surprenant et tranquille, avec tant de merveilles naturelles à découvrir. L’eau de la vallée de la Soča est si turquoise et cristalline qu’elle en paraît irréaliste. Les habitants sont accueillants et ont vraiment à cœur de bâtir une histoire solide pour leur pays. Honnêtement, on a pensé pendant un instant s’acheter une petite ferme et y déménager tant le coup de cœur a été immense.

 

Quelle est ta prochaine destination et pourquoi l’as-tu choisie?

Ça, c’est presque gênant à avouer… haha! Il y aura Orlando l’hiver prochain pour aller visiter Walt Disney World, Universal Studio et Cap Canaveral. C’est un vieux rêve que j’ai de retourner là-bas et de vivre à nouveau dans cette bulle parfaite pour quelques jours. Il y aura aussi New York dans quelques semaines, une ville que j’adore et que je ne me tannerai jamais de visiter… et ce même pour la 5e fois! Sinon, dans un an je me dirige pour aller en Indonésie, question d’aller explorer la jungle, la plage et grimper des volcans. J’ai déjà hâte!

 

Où peut-on suivre tes prochaines aventures ou tes prochains projets?

Pour l’instant, on peut suivre mes aventures à travers le monde, mes projets personnels et la vie de mon chat sur mon compte Instagram, @miss_evycookies. Aussi, il plane dans l’air l’envie très forte de commencer un blogue de voyage dans les prochains mois, avec mon amoureux, @travel_with_steve, qui prend les meilleures photos du monde. On combinerait mon intérêt des meilleurs lieux où manger, les randonnées à faire, comment s’habiller et surtout les meilleures astuces de photographie!

 

Ljubljana-Slovenie-velo

Crédit photo: Evelyne Caillé-Guibert

 

On suivra assurément les prochains projets d’Evelyne!

Et toi, ça te donne envie de découvrir la Slovénie aussi?

Reste à l’affût de la prochaine entrevue de notre série avec des voyageurs inspirants! 

 

0 commentaire
0

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.